Chargement Évènements

La Quatrième Hypothèse

Détails

Date:
4 février 2023
Heure :
20 h 30 min - 22 h 00 min
Catégories d’Évènement:
, ,
Évènement Tags:
, , ,

Organisateurs

Daki Ling
Archaos Pôle National Cirque
Cie Platatá

Résidence de création au Daki Ling du 30 janvier 2023 au 5 février 2023.

 

Dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque Marseille Provence Alpes Côte d’Azur.

 

C’est la tentative d’un jongleur de réaliser la moindre de ses idées afin de résoudre l’éternelle question qui lui tient à cœur: quelle est l’essence de la jonglerie ? La scène devient un espace de recherche dans lequel se déroule une série d’expériences qui confrontent la théorie du chercheur à la réalité du jongleur. Avec l’aide de son complice, le jongleur devient le cobaye de ses propres réflexions scientifiques, qui finissent par déborder sur l’absurde, l’invraisemblable et le poétique. Ces expériences se matérialisent sous la forme de divers outils et dispositifs technologiques qui cherchent à rendre visible l’invisible qui se cache dans le mouvement jonglé. Cette enquête au cœur du geste jonglistique est le résultat de l’infinie curiosité de son protagoniste, qui est au fond plus intéressé par le chemin que par la réponse, car il sait très bien que derrière celle-ci se cache toujours une nouvelle question !


Distribution

  • Mise en scène et interprétation : Danielo Amaya
  • Regard extérieur : Paulo Perelsztein
  • Musique et design sonore : Sikai Li
  • Régie plateau : Paulo Perelsztein, Daniel Lynch et Yam Kopczynski
  • Accompagnement dramatique : Alain Bourderon et Marie-Ange Patrice
  • Accompagnement technique : Benjamin Kuperberg
  • Chargée de production : Léocadie Delessard

Création 2022/23 – à partir de 8 ans – 1h



Ce projet est né de la nature transdisciplinaire des membres de la Cie Platatá. Sur le plan créatif, son objectif est de découvrir et de creuser les points de rencontre entre la jonglerie, les sciences et la technologie.
Inspirées par le pianocktail et d’autres artefacts typiquement pataphysiques, les expériences que le Professeur va mener portent sur la mise en place de machines qui permettent de lire cette pratique circassienne sous un autre angle. Tout comme le pianocktail transforme la musique en cocktail, dans La Quatrième Hypothèse nous cherchons à transformer le jonglage en son et la voix en mouvement. Piézoélectriques, caméras 3D, nombreux câbles et même des techniques d’intelligence artificielle (machine learning) seront mis à la disposition de la dramaturgie du cirque et on prioriser les processus de récupération et réparation des déchet électroniques.


Note d’intention

« Tout au long de ma formation en ingénierie mécatronique, j’ai laissé sa curiosité m’emmener là où la technologie dépassait les cadres proposés par le monde académique, pour retrouver la jonglerie et avec elle, sa musicalité, son espièglerie et sa joie.
Cette curiosité a donné lieu à plusieurs expériences qui utilisait des phénomènes physiques comme l’électromagnétisme, l’optique et l’acoustique ou des phénomènes physiologiques comme le rythme cardiaque, la capacité électrique de la peau et la contraction musculaire pour créer des dispositifs jouant avec le corps et les objets jonglés.
Ces travaux transdisciplinaires ont posé les bases de ce qui deviendra progressivement la palette de possibilités à travers laquelle ce spectacle vise à décortiquer le jonglage pour en atteindre l’essence. »


 

 

Résidence de création du 30 janvier au 5 février 2023.


Samedi 4 février 2023 • 20h30
Daki Ling, le Jardin des Muses
45A rue d’Aubagne, 13001 Marseille


Gratuit – Réservations via la BILLETTERIE  ou le PASS CULTURE

 

Retrouver le programme de la BIAC 2023 sur CE LIEN.