Chargement Évènements

J’aurais voulu être un pot de fleurs

Détails

Date :
28 mars 2020
Heure :
20 h 30 min
Catégories d’Évènement:
,

Lieu

Daki Ling
45A rue d'Aubagne,
Marseille, 13001

J’aurais voulu être un pot de fleurs

 

L’importance des endives

 

 

 

Michel nous raconte son monde, fait d’humour et de fatalisme : de la contemplation de son papier peint à ses discussions enflammées avec son cafard, ses 12 662 allers-retours à l’épicerie d’en bas, son bref passage à l’armée, le meurtre de sa mère, ses velléités d’aspirant pot de fleurs et ses cabarets nihilistes pour chambre de bonne…

Dans une misérable chambre de bonne au huitième sans ascenseur, se déroulent les dernières heures de la vie de Michel. Dix ans auparavant, sa mère, anarchiste et catholique pratiquante, l’a contraint à quitter le canapé familial d’où il contemplait du matin au soir la tapisserie du salon, lui faisant ainsi découvrir conjointement l’angoisse, la peur de la mort, la culpabilité, le devoir, la morale et les serveurs vocaux de l’administration française…
Il aurait bien passé sa vie là, dans ce canapé, loin du moindre projet, de la moindre ambition, loin de toute forme de culture, dans son monde, fait de girafes et de dauphins, tout droit sortis de son papier peint. Mais la vie, la société et sa mère en avaient décidé autrement. Après dix ans de tentatives désespérées pour devenir « normal », Michel ne voit finalement pas trop d’intérêt à vivre. Il décide alors de faire le premier choix de sa vie en y mettant un terme. Malheureusement le canon de son revolver est enrayé. Le temps que le public le rafistole, il rejouera son dernier, son ultime cabaret.


Distribution

Joué par : Louis Zampa
Regard extérieur & mise en scène : Marie Rubert-Franchi & Jean-Pierre Lestsky
Régisseur : Mathieu Lorent


Public : à partir de 10 ans – durée : entre 50 min et 1h


Résidence de création du 23 au 28 mars 2020

Sortie de résidence le samedi 28 mars • 20h30 • Daki Ling  RÉSERVER