Compagnie La Neige est un Mystère

Accueillie en résidence du 23 au 28 avril 2018 pour la création du spectacle La Montagne

« Notre moyen d’expression est le Clown, avec ou sans nez rouge. Un savoir-faire acquis au sein de l’Ecole « Le Samovar ».  Notre crédo c’est le rire. On aime rire, on aime faire rire. Tout oublier et sentir le plaisir d’être totalement vivant l’espace d’un instant.  Nous rions des choses de la vie, du quotidien, de la nature humaine. Nous nous amusons à surprendre, déstabiliser l’auditoire, chercher l’inattendu, transposer le réel, jouant de nos corps, des mots, des situations et de nos personnalités.

Formés au cirque, nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux exploits. Nous nous produisons dans la rue, les chapiteaux, les théâtres : improvisations impromptues, présentateurs, intermèdes, numéros de cabarets et spectacles. Notre exigence artistique est au service d’un théâtre accessibles à tous, sans distinction d’âge ni de milieu social. L’universalité d’une profonde légèreté pour des spectacles qui parlent à tout le monde. »

www.laneigeestunmystere.fr

LA MONTAGNE

Voici un homme de pouvoir venu incarner son autorité à travers un discours. Mais, submergé par ses émotions, il perd pied.

Le sol se dérobe. C’est le trou noir. Il oublie ce qu’il a à dire. Seul, dans le vide, spectateur de lui-même, il est réduit à son propre constat. Son corps lui échappe, bientôt redevenu sauvage, animal, indomptable. Son rêve de séduire pour accéder au pouvoir se transforme en cauchemar. Il résiste mais il chute. Une chute longue et sans fin.
Epuisé, il lâche prise. Ses fantasmes prennent les commandes, sa folie, ses désirs refoulés : cette faille ouvre alors la voie d’une introspection où l’on découvre l’homme sous le costume. Ce qu’il est vraiment, son monde intérieur. Et lui même va découvrir ce qui l’anime, ses désirs profonds, ses rêves inavoués.
Au bout de sa chute, il découvre qu’une autre ascension l’attend, plus personnelle.

Conçu et interprété par : Guillaume Mitonneau
Mise en scène :Paola Rizza / Thomas Chopin
Création lumières :Marc Flichy